Autrefois simple cultivateur de riz à Droumka, près de Yagoua, on le peut considérer aujourd’hui modèle pour la jeunesse camerounaise. Son parcours est celui d’une ascension progressive et heureuse.

Doubassou Gabriel s’est lancé dans la culture du riz depuis son enfance. « J’ai commencé avec la production des semences en 1996 avec une parcelle d’un demi-hectare, tout seul car je n’avais pas d’argent pour payer la main d’œuvre. Par la suite, ayant constitué un GIC avec d’autres membres, en 2018, je suis passé de ce demi hectare à 3 hectares ; et en 2022 j’ai pu avoir 10 hectares avec l’arrivée du PADFA qui nous a établi en coopérative. Le Projet nous a formés et nous a fourni des semences de qualité, ce qui nous a permis de produire en abondance ». Son évolution ne s’est cependant pas limitée à agrandir ses parcelles : M. Doubassou  a réalisé de nombreux projets dans sa vie.  « Aujourd’hui, j’ai pu me construire une maison, j’élève des moutons et des porcs, j’ai recruté des jeunes maçons pour finaliser mes travaux, tous mes enfants vont à l’école et j’ai acheté mon propre tricycle pour transporter mes marchandises ». Cette réussite interpelle donc les jeunes à être des acteurs clés dans l’agriculture et ne plus la percevoir comme secteur peu attrayant car, elle offre de nombreuses opportunités pour les jeunes générations dynamiques et entreprenantes.

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires